Jacques Charlier, une rétrospective

25 novembre 2017 |

jacques_charlier (2)On le considère à juste titre comme l’une des voix de l’art conceptuel et on ne peut nier l’acuité du regard qu’il jette sur le monde de l’art depuis une cinquantaine d’année. Artiste inclassable, touche-à-tout tant pour ce qui est des thèmes, des mouvements que des techniques, Jacques Charlier se voit offrir sa première rétrospective en France dans la belle cité de Montpellier. Durant deux mois encore, on peut voir cet ensemble d’un délicieux éclectisme qui fait honneur à l’absence de style que revendique haut et fort son créateur… Faisant feu de tout bois, l’oeuvre énorme de Jacques Charlier se construit de dessin en assemblage, de peinture en installation, avec une prédilection pour la photographie qu’il détourne volontiers pour en faire le véhicule d’une veine parodique à souhait. Sans compter ses nombreuses prises de position qui se manifestent idéalement par des pieds de nez où affleure tout l’humour d’un artiste pour qui ‘le rire élargit la vision ». Parallèlement à cette rétrospective, la galerie Lara Vincy à Paris présentera des oeuvres plus récentes sous le titre de ‘Peintures en tout genre’.

Jusqu’au 14 janvier 2018 à la Panacée (MOCO), rue de l’Ecole de Pharmacie 14 à 34000 Montpellier (F) jusqu’au 30 décembre 2017 à la Galerie Lara Vincy, rue de Seine 47 à 75006 Paris (F)

lapanacee.org
www.lara-vincy.com

© Jacques Charlier, Impressions d’Afrique IV, 1987